Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Une huile essentielle n’est à proprement parler pas une huile. Il s’agit de la quintessence d’un produit obtenu le plus souvent par distillation de plantes ou de fruits. On produit de la vapeur d’eau en chauffant de l’eau additionnée du produit dont on veut extraire l’huile essentielle.

Cette vapeur se charge des principes de la plante qui s’y concentrent et s’y fixent lors du refroidissement quand elle reprend la forme liquide. Ce liquide précieux est alors prêt à de nombreux usages connus depuis la nuit des temps de façon empirique, mais qui sont également de plus en plus étudiés par le monde scientifique qui s’est rendu compte bien tard des bienfaits que les huiles essentielles peuvent procurer de façon tout à fait naturelle. Nous ne sommes qu’à l’aube de la connaissance en la matière qui s’avère infinie au fur et à mesure de sa progression.

Depuis toujours les femmes surtout savent profiter des vertus des huiles essentielles pour leurs soins de bien-être, que ce soit par addition à l’eau du bain, par application sur la peau mélangées à d’autres préparations cosmétiques, par inhalation pour dégager les voies respiratoires, ou simplement pour parfumer leur intérieur et créer une ambiance agréable.

Comment bien utiliser les huiles essentielles ?

Comme tout produit actif, il faut se garder d’utiliser les huiles essentielles de façon inappropriée et ne pas vouloir se substituer au corps médical. Les nombreuses vertus démontrées des huiles essentielles sont un apport non négligeable pour le mieux être physique, voire psychique, mais elles ne remplacent pas le conseil avisé d’un médecin en cas de problème de santé avéré.

Néanmoins certains traitements peuvent être complétés par l’utilisation d’huiles essentielles pour en atténuer les effets secondaires ou apporter un bien-être supplémentaire. Soulager des jambes fatiguées par exemple peut se faire dans un bain relaxant à l’huile essentielle ou diffuser en hiver des huiles essentielles dans son habitat peut aider à lutter contre les assauts des microbes ramenés de l’extérieur.

Avant tout il faut bien choisir ses huiles essentielles, de préférence elles doivent être certifiées H.E.B.B.D, ce qui assure qu’elles ne sont ni diluées ni modifiées. Il faut aussi bien s’assurer avant usage de l’inexistence d’allergies aux plantes en question et respecter scrupuleusement les dosages, surtout dans le cadre d’un usage interne non conventionnel. Les possibilités de mélange des huiles essentielles permettront à chacun de trouver l’alchimie qui correspondra le mieux à sa personnalité et de profiter pleinement de ces trésors infinis que nous offre la nature.