fibromyalgie

La fibromyalgie est une maladie encore assez méconnue qui impacte lourdement la qualité de vie. Bien qu’elle touche des millions de personnes en France, le corps médical n’a pas toujours les moyens de la diagnostiquer rapidement. Le parcours du malade s’apparente souvent au parcours du combattant pour enfin mettre un nom sur ses douleurs. Dans cet article, vous allez découvrir 5 informations essentielles à propos de la fibromyalgie.

La fibromyalgie est une vraie maladie

Généralement lorsqu’elles se plaignent de douleurs insoutenables, les personnes atteintes entendent leur entourage leur rétorquer : « c’est dans ta tête ! ». Malheureusement, la douleur a une intensité bien réelle qui n’est pas du tout dans la tête. Elle a de multiples répercussions et entrave lourdement le quotidien des patients fibromyalgiques. Entre le stress, les nuits sans sommeil réparateur et la fatigue chronique, la maladie ne laisse que peu de répit. Les troubles du sommeil constituent l’un des plus gros handicaps remontés par les patients.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si l’OMS a reconnu la fibromyalgie comme une vraie maladie depuis de nombreuses années. La reconnaissance de la société est plus longue à venir, notamment du fait de l’absence de symptômes biologiques ou physiques visibles.

Il est possible de diagnostiquer la maladie

Si le diagnostic n’est pas forcément simple du fait de l’absence de signes extérieurs tangibles, il existe quand même des méthodes pour évaluer la personne qui suspecte une fibro. Si le médecin généraliste n’est pas en mesure de poser un diagnostic fiable, il pourra orienter le patient vers des médecins spécialistes ou un centre anti douleur afin de bénéficier d’une prise en charge adaptée de ses troubles.

Aujourd’hui, le diagnostic repose essentiellement sur un questionnaire poussé du patient et un test sur les points de Yunus. En réalisant une pression sur des points très spécifiques du corps, le médecin peut évaluer la réaction du patient. Si 11 des 18 points de Yunus sont douloureux, alors d’après les études scientifiques, il est possible de valider la présence d’une fibromyalgie.

La fibromyalgie ne se limite pas à la fatigue

On confond souvent la fibromyalgie avec le syndrome de fatigue chronique. En réalité, ce sont deux pathologies différentes même si certains symptômes se retrouvent dans les deux cas. Les manifestations cliniques sont différentes. Dans le cas du SFC, c’est surtout la fatigue qui domine alors que le patient fibromyalgique se plaint souvent des douleurs musculaires diffuses et d’une hypersensibilité au toucher. Ces douleurs chroniques sont symptomatiques de la fibromyalgie.

De plus, la fibromyalgie touche plus souvent les femmes que les hommes. Elle s’apparente à un rhumatisme généralisé des tissus mous. La fibromyalgie peut entrainer une dépression en raison des effets du syndrome sur la vie du patient.

Il n’existe pas de traitement médicamenteux curatif

Actuellement, la médecine moderne n’est pas en mesure de proposer un traitement curatif de la fibromyalgie. Les médicaments proposés par le système de santé, souvent des antalgiques, des anti inflammatoires et des antidépresseurs, se limitent à traiter les symptômes mais leur effet s’arrête dès que la prise cesse. Leur efficacité au niveau de l’amélioration durable de l’état de santé est donc limitée. Et comme la plupart ont des effets secondaires assez lourds à supporter, leur prise sur le long terme pose un certain nombre de problèmes.

Des solutions existent pour soulager les douleurs

Face à l’échec des traitements médicamenteux prescrits par la médecine traditionnelle, les patients sont souvent à la recherche de solutions alternatives. Pour soulager la douleur, le patient peut avoir recours à un traitement naturel non médicamenteux. C’est notamment le cas de l’acupression dont l’efficacité est reconnue dans le soulagement de la fibromyalgie. Comment est-ce possible ? L’accupressure agit directement sur le soulagement de la douleur. Le principe général du fonctionnement de cette méthode est la stimulation des antidouleurs produits par le corps humain à l’état naturel.

Au contact de la peau, les micro stimulateurs entrainent une réaction au niveau du système nerveux central qui va sécréter une grande quantité d’endorphines. Celles-ci vont soulager la douleur de façon efficace. Il en résulte un effet de relaxation profonde et de détente des douleurs musculaires chez la personne. Cela permet en outre de réduire la prise de médicaments.

Bien entendu, les exercices et l’activité physique jouent également un rôle majeur dans le bien être des personnes fibromyalgiques dans leur vie quotidienne. Une activité physique régulière, lorsqu’elle est possible, permet de conserver un certain tonus musculaire mais aussi de limiter les effets du stress. L’amélioration de la qualité de vie est un enjeu critique face à l’impact physique de la maladie.