Acheter un tensiomètre, comment le choisir ?

Vous devez surveiller votre tension artérielle car vous souffrez d’hypertension, de diabète ou d’une arythmie cardiaque et pour cela vous devez acheter un tensiomètre mais vous ne savez pas pour quel modèle opter ?

Nous souhaitons vous aider à faire ce choix en plus des conseils que vous pourrez prendre auprès de votre médecin traitant ou spécialiste selon votre pathologie.
Voici quelques conseils.

Un tensiomètre c’est quoi exactement ?

Le tensiomètre est un appareil qui est conçu pour mesurer la tension ou pression artérielle, soit la force exercée par le sang qui circule dans l’organisme et plus précisément la force exercée sur la paroi des artères. La tension artérielle s’exprime en millimètres de mercure (mmHg) ou en centimètres de mercure (cmHg).

Un médecin lorsqu’il prend la tension artérielle d’une personne considère deux mesures, la pression systolique et la pression diastolique. La première correspond à la contraction du cœur lors de l’éjection du sang dans les artères, la seconde correspond au moment de la dilatation du cœur et au moment il se remplit.

Globalement, une tension dite normale est inférieure à 14/9 cmHg (14 = pression systolique, 9 = pression diastolique).

Cela varie selon l’âge de la personne, cette normale se constate aussi à l’âge d’entre 60 et 80 ans et un peu plus pour les personnes plus âgées encore.

Un médecin peut donc vous aiguiller sur les mesures à prendre avec votre tensiomètre, selon votre âge, votre poids et votre pathologie. Le tensiomètre équipe en France environ 5 millions de foyers.

Il existe différents modèles de tensiomètres, au bras, au poignet et au doigt, alors, lequel choisir ?

Bien choisir son tensiomètre

Pour ce qui concerne un tensiomètre au doigt, il suffit de mettre son index dans l‘appareil pour que celui-ci mesure en quelques minutes le niveau de la tension artérielle. L’appareil offre un écran sur lequel on peut lire les résultats, de nos jours ces types d’appareils sont reliés en Wifi et/ou Bluetooth au smartphone pour un suivi quotidien. Un tensiomètre au doigt coûte environ 10 euros mais ils ne sont pas recommandés par les professionnels de médecine qui estiment qu’ils sont peu fiables et précis.

Le tensiomètre au bras appelé également tensiomètre huméral, s’installe au niveau de l’avant-bras, c’est comme chez le médecin, cet appareil offre par contre des mesures précises, il permet de suivre l’évolution cardiaque d’une personne, mais il ne faut pas l’utiliser de façon fréquente. Il nécessite également un savoir-faire spécifique, il faut que le brassard soit bien positionné pour que le capteur soit bien sur l’artère humérale, c’est-à-dire juste au-dessus de la pliure du coude. Il convient donc de bien savoir utiliser cet appareil qui sera utilisé une fois par semaine et qui coûte aux environs de 60 euros.

Le tensiomètre au poignet appelé aussi tensiomètre radial est moins précis que le tensiomètre huméral, mais il est plus facile à utiliser, c’est un bracelet avec un écran qui peut être utilisé chaque jour, mais là encore il faut savoir positionner correctement le bracelet et savoir comment faire, car pour la mesure le bras doit être replié sur la poitrine afin de détecter le trajet de l’artère radiale, le coût s’élève à environ 30 €.

Il vaut mieux acheter son tensiomètre qui ne sera pas remboursé par la sécurité sociale, mais par contre pris en charge par certaines mutuelles dans une pharmacie Il faut éviter d’acheter cet appareil sur internet car peu de marques sont validées par la haute autorité de santé. Par ailleurs, dans une pharmacie vous pourrez bénéficier des conseils d’utilisations et donc de l’apprentissage correct de votre tensiomètre.

Vous pouvez désormais choisir votre tensionmetre avec plus de connaissance votre tensiomètre, bien évidemment votre médecin saura vous aiguiller également.