Bronchite asthmatique : causes, symptômes et traitement

La bronchite asthmatique est une maladie qui touche près de 4 millions de personnes et qui cause énormément de décès tous les ans. Ne sont pas épargnés les enfants en bas âge et adultes, mais notamment les séniors. Alors, quelles en sont les causes ? Comment la reconnait-on ? Comment la traiter ? Retour sur ce qu’il faut savoir sur cette maladie.

Quelles sont les causes de la bronchite asthmatique ?

La bronchite asthmatique est une maladie grave. Contrairement à l’asthme classique, il ne s’agit plus simplement d’une insuffisance qui entraîne une difficulté à respirer. On parle d’une infection.

La bronchite asthmatique est une infection au niveau des bronches qui causent une maladie que l’on appelle la bronche asthmatiforme et une difficulté à respirer.

Mais il y a différentes causes probables à la bronchite asthmatique. On peut citer notamment l’insuffisance cardiaque qui est une maladie du cœur. Elle peut être un facteur à risque de la présence et de la prolifération d’une bronchite asthmatique.

Il y a également le reflux gastro-oesophagien. C’est une maladie qui touche aussi bien les enfants, les jeunes que les adultes et qui consiste à avoir de l’acide gastrique en goutte qui remonte le long de l’œsophage et qui peut infecter les bronches, causant ainsi une irritation.

Heureusement, cette maladie n’est pas contagieuse et peut être soignée facilement.

Quels sont les symptômes d'une bronchite asthmatique ?

On a tendance à confondre la bronchite asmathique avec l’asthme classique. Il faut dire que les symptômes se ressemblent. Alors, comment reconnaître cette maladie ? Le point.

Le premier symptôme de cette maladie est l’incapacité ou l’insuffisance à respirer. Plus précisément, ceux qui en sont touchés peuvent avoir du mal à faire sortir l’air de leurs poumons. Si on écoute bien, on peut alors entendre un léger sifflement pendant cet exercice.

Le second symptôme est le gonflement de la cage thoracique. Gonflée d’air, elle a tendance à augmenter de volume.

Dans certains cas, il peut y avoir du pus ou du mucus qui sort avec la toux. Mais ce symptôme est un peu plus rare. En outre, certains patients peuvent présenter de la fièvre.

En tous les cas, il faudra un diagnostic venant d’un médecin pour confirmer la présence ou non d’un cas de bronchite asthmatique. Le spécialiste de cette maladie est le pneumologue. Il réalisera différents tests sur le patient. Ils sont pris en charge pour la plupart par la mutuelle santé, du moins, si on a opté pour une formule de moyenne ou haut de gamme.

À la différence de l’asthme, lors d’une bronchite asthmatique, le patient ne présentera pas d’irritation sur la peau. Il ne s’agit en effet pas d’une allergie, mais d’une infection. Toutefois, les difficultés à respirer peuvent aussi avoir comme origine la présence de beaucoup trop d’humidité dans la pièce, et notamment dans la chambre à coucher. Il faudra remédier à cette situation pour éviter d’autres incidents à l’avenir.

Comment soigner une bronchite asthmatique ?

Même si la bronchite asthmatique cause énormément de décès tous les ans, c’est une maladie qui se soigne parfaitement. Voici comment soigner une bronchite de ce genre ?

Pour soigner une bronchite asthmatique, le médecin recommande bien évidemment une cure d’antibiotique. C’est le meilleur moyen pour venir à bout d’une infection de ce genre. Mais le traitement de cette bronchite peut varier en fonction des caractéristiques de la maladie. Par exemple, s’il s’agit d’une bronchite asthmatique cardiaque ou digestive, il faudra un broncho-dilatateur sera nécessaire.

Si le patient présente des toux jaunes ou des crachats avec du pus, il faudra également un traitement à base de fluidifiant. Différentes marques d’expectorants peuvent être conseillées pour le patient.

Les homéopathes peuvent aussi conseiller des traitements à base de plante comme le thym, le plantain, l’épinette noire, l’eucalyptus, etc. Il existe différentes plantes naturelles qui peuvent soigner la toux, les inflammations en tout genre ainsi que pour faciliter le traitement des expectorations et faciliter la respiration. Mais attention, même dans ce cas, il faudra respecter les posologies conseillées par les experts. Il y va de l’efficacité des soins et de la sécurité du patient. La préparation de ces remèdes à base de plante peut changer en fonction des symptômes du patient. Aussi, il faudra toujours demander l’aide et l’avis d’un professionnel pour être sûr.

En attendant l’arrivée chez le médecin, afin de soulager les difficultés à respirer, une bonne douche peut aider à désencombrer les poumons et permettre ainsi aux patients de mieux respirer et de se sentir plus à l’aise. Mais attention, il ne faut pas pour autant éviter d’aller chez le médecin.

Et en tous les cas, il est préconisé aux patients de faire énormément de repos pour se rétablir rapidement. Il importe également de bien s’hydrater pour faciliter les soins. Et il faudra opter pour une position de tête un peu surélevée quand le patient sera couché pour faciliter la respiration.