Comment fonctionne une hystérographie ?

Presque toutes les femmes se préoccupent de leur santé vaginale et passe régulièrement chez leur gynécologue afin de faire des contrôles. Lorsqu’on ressent des douleurs fréquentes et inexplicables ou que l’on souhaite trouver certaines réponses à nos doutes, faire un Hystérographie peut sembler indispensable. Mais de quoi il s’agit ? En quoi ça consiste ? Voici les détails.

Qu'est-ce qu'une hystérographie ?

Une hystérographie est un examen médical, une sorte de radiographie que l’on effectue dans le vagin d’une femme. On va donc introduire des produits de contraste à l’intérieur de l’utérus à partir d’un matériel spécifique. Ce qui va permettre d’observer l’ensemble de la partie génitale.

Vous cherchez sans nul doute à comprendre en quoi consiste l’hysterographie ? À dire vrai, il s’agit d’un moyen efficace pour observer l’utérus. Pour faire simple, hystéro veut dire l’utérus, cela signifie qu’on réalise une radiographie de l’utérus pour avoir une vue d’ensemble du col de l’utérus et des trompes de Fallope.

Il s’agit d’un examen courant pratiqué chez une femme ayant des troubles menstruels par exemple, un kyste ovarien ainsi qu’un cancer. Certes, cette méthode consiste à faire une radio des trompes pour observer l’intérieur de l’utérus et des trompes. On en a besoin pour soigner des maladies sexuelles ou pour d’autres soins en rapport avec la santé vaginale de la femme.

Elle ressemble un petit peu à l’échographie. Cependant, cette méthode ne permet de tout voir et de tout observer. Certaines images sont invisibles et quand il s’agit par exemple d’une grossesse, il faut au moins attendre 10 ou 12 semaines pour parvenir à voir le fœtus. C’est pourquoi, l’hystérographie représente une meilleure option pour avoir l’esprit tranquille et de comprendre l’état de son organe génital, s’il fonctionne bien ou si on observe des anomalies risquant de compromettre sa vie future.

Pourquoi faire une hystérographie ?

Faire une hystérographie est quasiment indispensable lorsqu’on souhaite découvrir outre les examens classiques comme les analyses, ce qui se passe à l’intérieur de son utérus. Il permet de savoir avec précision et certitude si on a une fibroïne, un kyste ou une tumeur. Mais aussi d’autres pathologies liées à une fréquente fausse-couche ou bien, l’infertilité ainsi que les pertes vaginales.

De plus en plus de médecine recommande cet examen de l hystero pour découvrir les causes des douleurs ressenties par la patiente ou l’écoulement des sangs sans qu’on ignore les causes. Il permet en tout cas de se renseigner sur l’état de l’utérus et des trompes de Fallope.

Notons que les trompes servent à transporter les ovules depuis les ovaires vers l’utérus. Si cet organe ne fonctionne pas convenablement, cela va donc empêcher la gestation. C’est pour cette raison qu’il va falloir réaliser cet examen radiographique.

Au lieu de faire des analyses, il s’agit d’une méthode efficace pour détecter des signes de stérilité, des menaces de cancer mais aussi la présence d’un kyste ou d’une fibroïne. Certes, Ce n’est certainement pas une méthode orthodoxe mais apporte malgré tout une meilleure observation des parties génitales d’une femme.

Elle consiste généralement en une sorte de video examen gynecologique où l’on incruste quelques choses à l’intérieur pour obtenir une meilleure vision de l’ensemble. Cela reste nécessaire dans le cadre d’un bilan d’infertilité, d’une fausse-couche répétitive et des saignements réguliers hors de la période menstruelle.

Elle peut être aussi utile si on doit vérifier l’existence d’une malformation de l’utérus ou bien pour repérer une occlusion des trompes de Fallope. Cela peut être dû par une forte accumulation de perte vaginale ou bien, par des infections sexuelles. Mais tout dépend toujours des bilans auxquels on doit réaliser dans le cadre d’un traitement gynécologique.

Est-ce qu'une hystérographie est un examen douloureux ?

Un examen hystérographie peut être douloureux ou pas selon les patients. Certaines peuvent se plaindre d’un inconfort lors de l’examen tandis que d’autres ne ressentent des douleurs qu’une fois de retour à la maison.

L’hystérographie douleur est réalisée sans aucune anesthésie. Ce qui signifie que vous pourrez ressentir des douleurs ou d’un sentiment d’inconfort. Mais cela dépend aussi du savoir-faire du praticien et du comment il va introduire un speculum vaginal.

Avant l’examen des trompes, la patiente doit avoir une vessie vide et il est tout à fait possible d’administrer des antispasmodiques et des antibiotiques afin de prévenir une infection ou autres. Vous serez ensuite placé sur une table d’examen sur laquelle, le gynécologue va essayer d’introduire un speculum vaginal. Ceci permet alors d’écarter les parois utérines pour permettre à une sonde de s’introduire. Ensuite, on injecte le produit de contraste composé d’iode.

Lorsqu’une fois le produit injecté, il fait apparaître six clichés. Donc, en gros, l hysterographie de la grossesse est une sorte d’échographie mais que l’on fait à l’intérieur de l’utérus.

Cependant, la salpingographie peut être douloureuse chez certaines femmes et si à l’issue de cet examen, il se produit des saignements ou des douleurs intenses, il faut pratiquement en parler à son médecin.