Nous serions 347 millions de personnes diabétiques dans le monde. C’est une pathologie qui pourrait devenir l’une des premières causes de décès d’ici 2030. On le sait, le diabète peut être ralenti en observant une nourriture saine…

Pour lutter contre le diabète

Nous serions 347 millions de personnes diabétiques dans le monde. C’est une pathologie qui pourrait devenir l’une des premières causes de décès d’ici 2030. On le sait, le diabète peut être ralenti en observant une nourriture saine, une pratique sportive et une non-consommation de cigarettes. On trouve aussi des médicaments antidiabétiques qui font baisser la glycémie dans le sang. Mais cela reste encore insuffisant. Il existe pourtant une solution pour soigner le diabète le plus courant, celui de type 2.

La berbérine dans la médecine ancestrale chinoise

Une substance venue de l’arbuste Berberis Vulgaris, plus connue sous le nom de berbérine, soigne depuis des millénaires les maladies cardiovasculaires et métaboliques. Pas encore très pratiquée en occident, cette plante de berbérine offre pourtant de sérieuses propriétés immunostimulantes, antifongiques, antibactériennes et peut aussi réguler les troubles intestinaux.

Le syndrome de la soif inutile

Avec la médecine traditionnelle chinoise, le diabète est soigné depuis longtemps. On appelle cette maladie Xiao Ke ou « syndrome de la soif inutile ». En thérapie traditionnelle chinoise, le poumon oriente l’eau dans le corps. S’il est faible, la personne aura une sensation de soif et des urines récurrentes. L’estomac ne pourra plus gérer les sucres. C’est pourquoi les symptômes les plus communs du diabète sont une soif toujours présente. En langage occidental, le diabète est une maladie chronique due à une insuffisance d’insuline générée par le pancréas (diabète de type 1) ou à une mauvaise utilisation de celle-ci par l’organisme (diabète de type 2). Rappelons que l’insuline est une hormone régulant le taux de sucre (glycémie) dans le sang.

Les effets de la berbérine

La berbérine favorise la sensibilité à l’insuline et permet le transfert du glucose dans les cellules. Elle aide donc l’organisme à mieux gérer à la fois le glucose et l’insuline et ainsi ralentir la glycémie avec autant de réussite que les antidiabétiques habituels. La berbérine est un alcaloïde végétal qui intervient dans l’énergie d’une enzyme, c’est-à-dire une protéine générée par l’organisme qui autorise l’activation ou l’accélération de réactions chimiques. La berbérine est un extrait de plante dont les pouvoirs peuvent changer la vie des diabétiques. On peut la prescrire pour une diminution importante de la glycémie, une réduction des niveaux d’hémoglobine glyquée (HbA1c), un rééquilibrage des taux circulants d’insuline, baisse des triglycérides, du LDL-cholestérol et du cholestérol total sanguins.