La durée des règles : tout savoir sur le cycle menstruel

Vous le savez : en matière de menstruations, toutes les femmes sont différentes. Aussi, il est difficile de déterminer avec exactitude la durée des règles. Cependant, dans cet article, nous allons tenter de vous apporter une réponse concrète. Pour comprendre le phénomène des règles et sa durée, il est nécessaire de s'intéresser au cycle menstruel dans sa globalité. Quelles sont ses différentes étapes ? Quelles peuvent être les causes des règles irrégulières ?

Quelles sont les différentes phases du cycle menstruel ?

Lorsque l'on évoque le cycle menstruel, nous parlons en réalité de la période entre le premier jour des règles, et le premier jour des règles suivantes. La durée communément admise du cycle menstruel est de 28 jours. Cependant, chez certaines femmes, il peut être plus ou moins long. De ce fait, on estime que cette durée peut varier, entre 21 et 35 jours. Intéressons-nous maintenant aux différentes phases du cycle menstruel : la phase oestrogénique, progestéronique, et les règles.

La phase oestrogénique, ou folliculaire

Les follicules ovariens sont les cavités qui accueillent un ovule. Pendant la phase oestrogénique, les follicules se développent sous l'action de l'hormone FSH. Mais, à l'issue de ce stade de développement, un seul follicule arrive à maturité, entraînant la disparition des autres follicules.

Pendant la phase oestrogénique, les ovules préparent les parois de l'endomètre, en stimulant la production de la muqueuse utérine. Cela est possible, grâce à l'action des oestrogènes, les hormones libérées par les ovules. La muqueuse utérine va permettre, si l'ovule est fécondé, d'accueillir l'embryon.

Cette production massive d'oestrogènes stimule la libération d'une autre hormone : l'hormone lutéinisante. Cet événement a pour action de libérer l'ovule contenu dans le follicule mature, qui voyage alors dans les trompes de Fallope, jusque dans l'utérus. Il va y rester pendant plus ou moins 24 heures, avant de disparaître. Cette période du cycle est appelée "ovulation".

La phase progestéronique, ou lutéale

Après la libération de l'ovule, le follicule se transforme en "corps jaune" et libère massivement des oestrogènes et de la progestérone. Comme nous l'avons dit précédemment, celle-ci encourage la production de muqueuse utérine. Aussi, la paroi de l'utérus s'épaissit. Dans les 8 jours suivant l'ovulation, le corps jaune commence sa dégénérescence et produit de moins en moins d'hormones.

Les règles

Les règles surviennent à l'issue de ces bouleversements hormonaux, si l'ovule n'a pas été fécondé par un spermatozoïde. Elles sont déclenchées par la diminution de l'oxygène reçu par l'endomètre (la paroi utérine), qui va alors se dégrader. La muqueuse, fabriquée tout au long du cycle, est expulsée par le vagin : ce sont les règles.

La durée des règles : elle varie d'une femme à l'autre

Tout comme il est difficile de déterminer avec exactitude la durée d'un cycle, il s'avère impossible de donner précisément la durée des menstruations. Cependant, on estime que les règles durent entre 3 et 7 jours et sont plus ou moins abondantes. Si certaines femmes sont réglées comme du papier à musique, d'autres font l'objet de règles irrégulières.

Règles irrégulières : comment expliquer ce phénomène ?

La puberté

Il est très fréquent de constater à l'adolescence, pendant la période de puberté, des variations dans la durée du cycle menstruel. C'est normal : le corps a besoin de plusieurs années pour trouver son propre rythme.

Les causes environnementales

  • Le poids : un IMC trop faible ou trop important peut engendrer des perturbations dans le cycle menstruel.
  • Le stress : le facteur psychologique joue énormément sur la durée des règles. D'ailleurs, en période de stress intense, certaines femmes peuvent faire l'objet d'une aménorrhée, c'est-à-dire d'une absence de règles.
  • La fatigue : les troubles du sommeil bouleversent eux aussi le cycle menstruel.

Certains traitements médicamenteux (comme la contraception), ainsi que des maladies comme l'endométriose, possèdent un impact important sur la durée des règles.