S’injecter sa propre graisse pour remodeler son fessier est la grande tendance esthétique du moment.
Le procédé, plus connu sous le nom de lipofilling fessier utilise une technique moins invasive que l’implant pour avoir des fesses parfaites, charnues et arrondies, avec un résultat très naturel.

Une opération chirurgicale douce

L’augmentation du volume des fesses par implant risque désormais d’être jugée obsolète et peu pratique pour les praticiens comme par les patientes. Malgré un taux de réussite important, cette opération chirurgicale reste très invasive et nécessite une hospitalisation plus longue.

Le lipofilling est une méthode sans douleur sous anesthésie locale avec de toutes petites cicatrices au final. La graisse est aspirée à l’aide d’un appareil spécifique sur zone déterminée à l’avance, filtrée puis réinjectée dans les fesses à travers de petites incisions à peine visibles.

Avec cette technique, les risques de rejet sont quasi-nulles puisque le patient reçoit, non pas un corps étranger tel que l’implant, mais bien sa propre graisse. La phase de filtrage en centrifugeuse est indispensable pour ne réutiliser que le meilleur. De ce fait, la graisse injectée est limitée. Sur 4 kg de graisses prélevées, environ 800 ml seulement sera réutilisé.

Désormais populaire et démocratisé par les people, le lipofilling qui fait partie des Top 5 des techniques les plus pratiquées dans le monde selon le Congrès européen de l’esthétique médicale et chirurgicale est une méthode utilisée aussi pour remodeler d’autres parties du corps. Le lipofilling mammaire est à privilégier dans le cadre de la reconstruction des seins après mastectomie ou pour rétablir le volume du visage.

Deux bénéfices en un seul acte

Avec le lipofilling, fini donc les fesses plates et trop tombantes qui complexent la plupart de toutes les femmes, mais aussi les hommes. Avec la mode des fesses à la brésilienne, de plus en plus de patients et patientes sautent le pas en choisissant la lipostructure.

L’un des principaux avantages de cette technique de lipofilling fessier est qu’il permet de faire d’une pierre, deux coups. Non seulement le chirurgien esthétique peut redessiner des fesses plus arrondies et plus volumineuses, mais la patiente perd également des cellules graisseuses dans des zones où leur présence n’est pas désirée (cuisse, bourrelet, ventre).

L’augmentation fessière sera bien sûr limitée par la quantité de graisses disponibles lors du prélèvement, mais au final, le lipofilling offre un résultat plus naturel et plus esthétique, au visuel et au toucher. En effet, la graisse a la capacité de mieux se répartir uniformément sur la zone d’injection.