Quels sont les symptômes du calcul rénal ?

Le calcul rénal est un traumatisme causé par des cristaux assez solides qui se forment à l’intérieur des reins. On appelle également cela par le terme scientifique : lithiase urinaire.

Et puisque les reins sont rattachés directement il arrive que ces cristaux parviennent à envahir totalement l’ensemble de l’appareil urinaire, ce qui entraîne souvent des douleurs plus ou moins intenses. Cela arrive surtout lorsque la personne a envie d’uriner. Le calcul rénal est assez difficile à vivre et a des conséquences psychologiques graves. De nombreuses complications peuvent aussi arriver. On va donc parler ici des causes, mais surtout des symptômes du calcul rénal.

Quelques petits détails sur le calcul rénal

Les calculs rénaux touchent plus les hommes que les femmes. Et pour la majorité, ces cristaux commencent à se former dans le rein pour ensuite se propager dans l’urine. Cela arrive en effet dans la majorité des cas. Mais ils ne créent pas forcément de trouble ou d’autres symptômes. Il arrive qu’une personne soit déjà atteinte de calcul rénal, mais ne sent rien. En effet, on sait que lithiases ne mesurent souvent que quelques millimètres de diamètre, ce qui les rend facile à évacuer.

Par contre il y a des soucis à se faire lorsqu’elles atteignent des proportions plus grandes. Ils bloquent en effet le passe de l’urine vers la vessie, et entraînent ce que l’on appelle colique néphrétique. Actuellement le nombre de personnes souffrant de calcul rénal a augmenté à cause des habitudes alimentaires actuelles. Il concerne avant tout les personnes de plus de 40 ans. Au moins entre 5 à 10 personnes sur 100 n’en subit les conséquences durant leur vie. Il y a aussi des cas de calculs infantiles.

Les causes du calcul rénal

Avant de parler des symptômes de calculs rénaux, on va parler des causes. Elles sont diverses. Il s’avère que si jamais une personne est atteinte d’une crise, elle a de fortes chances d’en revivre une dans les années suivantes. Il faudra donc s’assurer d’éviter ces cristaux par des moyens de préventions. Les mécanismes d’apparition des cristaux sont les suivantes. Ce sont en fait le fruit de la cristallisation des acides et des sels minéraux se situant dans les reins ou les vessies.

Il est normal qu’on en trouve à l’intérieur. Seulement ils ne devraient pas être trop abondants. On peut observer le même phénomène en versant ces substances dans de l’eau. Les principales causes des calculs rénaux sont ainsi la saturation de l’urine soit par la consommation de certains produits ou par le manque d’eau. Cela entraîne une faible dilution de l’urine. Les aliments responsables de ce traumatisme sont ceux qui sont trop fournis en sucre ou bien en protéine. Il s’agit par exemple de gâteaux ou encore de la viande. Dans certains cas, le calcul est le résultat d’une infection.

Les symptômes proprement dits

Les symptômes du calcul rénal sont assez nombreux. Premièrement le malade éprouve des douleurs brusques sur différentes parties de son corps comme au niveau du dos ou des reins. Il est généralement fiévreux à cause de la difficulté du corps à évacuer les cristaux trop volumineux. Dans les cas les plus rares, cette douleur est intense, voire difficile à soutenir. Soit elle est intermittente soit elle est continue. Parfois même on ressent des crampes au niveau du ventre.

Quand la personne urine, elle évacue en même temps de petites quantités de sang, ce qui entraîne le changement de couleur de celle-ci. Certains individus cependant n’éprouvent pas ces signes cliniques. Il faudra effectuer des analyses pour détecter les cristaux. Néanmoins, ils peuvent s’alerter dans le cas où leur urine reste longtemps trouble. Si jamais les lithiases dépassent les 5 millimètres, il est préférable de consulter un médecin. Si le patient après le traitement ne parvient pas à s’en débarrasser, une opération chirurgicale s’impose.

Astuces pour vaincre le calcul rénal

Il est vrai que rien ne vaut les traitements médicaux en cas de symptômes calcul rénal. Mais il existe plusieurs moyens naturels de le combattre. Tel est le cas de l’hydratation. Puisqu’on connaît les origines des calculs, il suffit de les contrecarrer. Le fait de boire de l’eau est un excellent moyen de diluer l’urine. Étant moins saturée, elle s’évacue beaucoup plus facilement. Un adulte doit boire dans les 1,5 litre d’eau au moins par jour pour éviter les troubles liés à l’urine.

De plus, l’eau est une excellente solution pour se débarrasser des bactéries se trouvant à l’intérieur de la vessie. Il existe également des boissons favorisant l’urine. Des plantes antispasmodiques sont également utiles comme la camomille ou le basilic. La première se consomme en infusion. La seconde peut servir de condiment pour la préparation de plats. Il vaut mieux aussi prendre des antidouleur pour mieux supporter les crises. Dans ce cas, pourquoi ne pas se tourner vers les huiles essentielles comme la lavande fine ou le thé noir.