Surcharge pondérale : quelles solutions pour perdre du poids ?

Si, dans un premier temps, elle peut être un simple surpoids, la surcharge pondérale peut aussi s'aggraver en obésité morbide. Les premiers signes sont le manque de souffle, la fatigue et des douleurs au dos.

Nous vous conseillons de prendre connaissance de votre Indice de Masse Corporelle, qui vous permettra de déterminer si votre poids est idéal à votre taille. La charte de l'IMC comporte différents niveaux de corpulence allant de la maigreur à l'obésité très sévère.

Quelle est la cause de la surcharge pondérale ?

Observée chez un Français sur deux, la surcharge pondérale se traduit tout simplement par une prise de poids excessive. Le surpoids est souvent lié à un manque de balance entre ce que l'on mange et notre dépense énergétique.

Comment réduire le risque d'obésité ?

Ainsi une alimentation variée et équilibrée est le premier pas vers une meilleure hygiène de vie et aide à réduire votre surcharge pondérale. Ajoutez à cela une activité physique régulière et vous avez la formule magique pour vous aider à perdre du poids et avoir une masse idéale pour votre santé. Avoir du poids en trop n'est pas forcément bon pour la santé. Pourquoi ? Comment y remédier ? On vous dit tout.

Les symptômes d'un excès de masse corporelle

Les caractéristiques d'une prise de poids excessive sont :

  • Essoufflement après un effort
  • Excès de masse corporelle au niveau des hanches, fesses, visage, cou et cuisses.
  • Poids élevé par rapport à sa taille.
  • Des conséquences néfastes sur le sommeil.
  • Des douleurs dans les articulations telles que dans les genoux et le dos.

Comment savoir si on est en surcharge ?

Prendre connaissance de son indice de masse corporelle, soit l'IMC, est une des premières étapes à suivre pour savoir où l'on se situe sur la charte de l'IMC. Ceci peut être calculé en suivant la formule ci-dessous pour un adulte de plus de 25 ans :

IMC = Poids (en kg) / Taille² (en mètre)

Si votre IMC est :

  • Moins de 18,5 - vous avez une insuffisance pondérale
  • De 18,5 à 24,9 - corpulence normale
  • De 25 à 29,9 - surpoids
  • De 30 à 34,9 - obésité modérée
  • De 35 à 39,9 - obésité sévère
  • À partir de 40 - obésité très sévère

Quel risque comporte la disproportion de la masse corporelle sur la santé

Les personnes en surpoids sont très vulnérables face à diverses maladies cardiovasculaires comme métaboliques. La vulnérabilité devient plus conséquente lorsque la personne concernée passe d'un stade de surplus de charge à un plus élevé.

Complications de santé et surcharge pondérale

  • Même si un simple surpoids n'est pas source de maladie selon les médecins, il peut être un facteur d'aggravement d'une autre maladie dont le diabète, l'hypertension artérielle, l'arthrose entre autres.
  • Pour ceux tombant dans la catégorie obésité avérée, les spécialistes indiquent que seul le fait d'avoir des kilos en trop peut être la cause d'un grand nombre de complications. Qu'ils soient physiques ou psychologiques.

En ce qui concerne les personnes ayant un taux de corpulence plus élevé, les risques s'accumulent :

  • Maladies métaboliques telles que le cholestérol ou le diabète du type 2.
  • Maladies cardiovasculaires telles que l'hypertension artérielle, maladies des artères coronaires, accident vasculaire
  • Complications respiratoires
  • Rhumatologique
  • Digestives
  • Hormonale, affecte la fertilité
  • Carcinologique, ce qui se traduit en des risques conséquents de développer un cancer gynécologique chez les femmes, colorectal chez l'homme ainsi que de la prostate.
  • À noter aussi que des complications peuvent faire surface lors des grossesses telles que l'hypertension et le diabète.
  • Des troubles du sommeil peuvent aussi être observés dans certains cas, voir des apnées du sommeil.

Une meilleure alimentation pour une meilleure santé

La clé pour une meilleure santé est avant tout une révision de votre alimentation. Analyser les aliments à éviter et ceux que vous devez privilégier en fonction des besoins de votre corps.

Pour ce faire, il est simplement recommandé de limiter la consommation de repas industriels, les aliments trop sucrés ou gras. Les fritures et viennoiseries sont aussi à éviter autant que possible.

L'activité physique pour perdre du poids

Pas besoin de s'enfermer pendant des heures dans une salle de sport pour perdre du poids. C'est vrai, avec un peu de motivation, il est tout à fait possible de bien pratiquer une activité physique dans son salon, dans son jardin, ou tout simplement dans la rue. Voici quelques exemples :

  • Pratiquez la marche rapide pendant au moins 45 minutes au moins 3 fois par semaine. La marche peut être un bon exemple de sport pour obèse morbide.
  • Montez l’escalier est aussi un bon moyen de s'activer. Monter deux à trois étages par jour devrait suffire.
  • De la natation par un beau jour d'été vous ferez aussi du bien de même que du vélo ou du jardinage.
  • Pour vous remuscler, rien de mieux que quelques exercices de gymnastique et d'équilibre. Suivi de quelques étirements et assouplissement pour vous donner plus d'aisance dans vos déplacements.