Henné marocain : comment sublimer une cérémonie ?

Il existe 2 types de poudre henné, à savoir le neutre et le naturel. Ainsi, contrairement aux idées reçues, il n’est pas d’origine marocaine uniquement. En effet, le henné neutre est une poudre issue d’une espèce végétale indienne. Il est utilisé rarement pour la coloration des cheveux et offre un résultat définitif. La poudre est utilisée aussi pour les soins des cheveux. Quant au naturel, la poudre est obtenue avec l’arbuste portant le même nom. On peut également l’utiliser sur les cheveux pour obtenir diverses teintes. D’autres poudres issues de plante sont mélangées avec le henné marocain pour obtenir les nuances. C’est ce deuxième type, à savoir le henné naturel, qui est aussi utilisé lors d’une cérémonie de mariage.

Comment faire du henné marocain ?

L’ingrédient principal de ce mélange est une plante que l’on retrouve à Azemmour du Maroc. Sa préparation consiste d’abord à transformer les feuilles de plante en poudre. On mélange ensuite la poudre avec de l’eau et de fleur d’oranger ou de jus de citron. Parfois, le produit de beauté est fabriqué avec d’autres ingrédients comme l’essence d’eucalyptus ou l’eau de rose. Il faudra se méfier du tatouage henné de couleur noir dont la composition n’est pas naturelle.

Pourquoi on met du henné ?

Le henné, chez les femmes musulmanes, est d’abord un symbole religieux. L’imam Ahmed a dit : « Teins tes mains avec le henné, car si l'une de vous délaisse la teinture avec le henné, ses mains deviendront comme celles des hommes. ». Il existe également des poudres bio destinées pour les soins cutanés et capillaires. Enfin, le tatouage avec cette poudre est utilisé lors d’une cérémonie de mariage traditionnelle. Les touristes peuvent également l’appliquer durant leur séjour.

Le henné : ancré dans la tradition au Maroc

Le tatouage ou le cosmétique pour cheveux ne sont pas simplement des éléments destinés à ravir les touristes. Il possède une grande signification lors d’une cérémonie de mariage au Maroc. Outre sa tenue et sa coiffure, la beauté de la mariée sera également peaufinée par le henné sur ses pieds et ses mains. Les motifs du henné de mariage ont plusieurs significations, allant de la prospérité, de la fécondité au bonheur. À noter que la cérémonie du henné se déroule chez les parents de la mariée. Henné vient de hen, un mot hébreu dont la signification est « trouver grâce ». Il prend donc toute sa signification lors d’une cérémonie de mariage.

L’application du henné

Les ingrédients du henné sont :

  • Les feuilles de l’arbuste henné, de l’espèce des Lytraceae,
  • L’eau,
  • Le jus de citron.

Bien évidemment, la composition et la quantité de l’ingrédient du henné cuivré peuvent varier selon la région. La plupart du temps, la coloration du henné de ce pays est obtenue avec une composition bio. La quantité des poudres et autres éléments dépendra par ailleurs de son utilisation. Généralement, le henné marocain s’utilise comme produit cosmétique et de soins. Les femmes utilisent la pâte à base de poudres de henné pour teindre les cheveux. Les hommes l’appliquent également au niveau du barbe et des cheveux. Lors d’une cérémonie de mariage dans ce pays, le henné sera utilisé pour réaliser un tatouage éphémère.

Le produit naturel et bio, parfois destiné pour les cheveux, est appliqué uniquement par une nekacha. Selon la coutume, la nekacha réalise une boule à base de la poudre au creux de la main. Ses talents lui permettent par ailleurs de réaliser différentes figures de couleur au niveau du pied et de la main. Ces arabesques vont rendre la mariée plus belle lors de sa cérémonie de mariage. Il faut ensuite patienter une heure pour que le tatouage sèche. Après son application, la pâte composée de poudres, de citron et d’eau sera de couleur verte.  Elle vire ensuite vers une couleur orangée lorsqu’elle sèche. Il faut souligner aussi qu’il n’y a pas de henné naturel et bio de couleur noir.

Le déroulement de la cérémonie henné

La tradition veut que la cérémonie du henné s’organise 7 jours avant le mariage religieux. Toutefois, chez certaines familles, l’événement peut avoir lieu 1 jour seulement avant le jour J. La coutume exige que les festivités se déroulent chez la demeure des parents de la femme. Il s’agit d’une fête strictement féminine, qui regroupe les cousines, les tantes, les nièces et les mères des 2 familles. Un individu va allumer 2 bougies au début de l’événement. La mariée sera prête à se faire tatouer par la neckacha une fois que les bougies ont été entièrement consumées. Les autres femmes peuvent aussi appliquer le produit de beauté lors de la fête. Les festivités sont animées par la danse traditionnelle et les chants. Au niveau de la gastronomie, les convives vont se régaler avec l’art culinaire marocain comme le mehancha, les cornes de gazelle ou encore les briouates. Ces délices sucrés s’accompagnent de thé à la menthe.