L'alopécie des cheveux crépus : tout savoir !

L'alopécie est la perte anormale et progressive de densité capillaire. Cette condition peut affecter le cuir chevelu ou d'autres zones telles que les cils, les aisselles, la région génitale, la barbe et les tempes. Dans le présent article, vous saurez tout ce qu'il faut sur cette affection : causes, manifestations et traitements possibles.

Comment traiter l'alopécie cheveux crépus ?

Pour traiter l'alopécie des cheveux crépus, les patients atteints peuvent être soumis à des préparations topiques de corticostéroïdes, des prescriptions de Minoxidil et de finastéride ou des injections d'acétonide de triamcinolon. Ce dernier est un stéroïde, administré par un médecin directement dans la région de chute de cheveux afro. Ensuite, adoptez une routine capillaire contenant une huile fortifiante spécifique à la pousse des cheveux, utilisez un shampoing à la glycérine. Pour finir, la greffe peut-être l'alopécie traitement à titre définitif.

Est-ce que les cheveux repoussent après alopécie ?

Oui, il existe une mince possibilité de voir ses cheveux repousser. Les statistiques indiquent qu'environ 60% à 80% des hommes dans le monde en souffrent. Mais ce n'est pas comme si les femmes en sont vraiment à l'abri. Environ 42% d'entre elles sont affectées par cette chute de cheveux héréditaire. En raison de ses causes génétiques, le seul remède qui apporte une solution durable et permanente pour la repousse des cheveux, c'est la greffe de cheveux.

Qu'est-ce-qui cause la chute des cheveux crépus ?

Les causes de cette affection se rapportent à des problèmes liés au fonctionnement du follicule pileux. Parmi les formes les plus fréquentes, figurent l'androgénétique, la traction, ainsi que les alopécies frontales fibrosantes et inflammatoires ou cicatricielles. Cependant, l'androgénétique et la traction sont les plus courantes.

Alopécie androgénétique

Elle est due à un rétrécissement progressif du follicule pileux, et donc une réduction drastique de la quantité de cheveux produite. L'androgénique est sans aucun doute la plus fréquente. Chez les hommes, la perte de cheveux afro est généralement plus localisée, principalement au niveau des entrées ou couronne. Lorsque rien n'est fait pour l'empêcher, elle a toujours tendance à s'aggraver, s'étendant peu à peu jusqu'à ce que les zones touchées se rejoignent. Chez les femmes en revanche, la chute capillaire est généralement plus diffuse, des cheveux très clairs, laissant apparaître le cuir chevelu. La cause ? C'est l'hormone dihydrotestostérone "DHT", formée à partir de l'hormone mâle de la testostérone. Ce qui en passant, explique pourquoi les femmes ne sont souvent touchées par la chute de cheveux héréditaire qu'après ménopause. Car pendant ce temps, l'hormone féminine œstrogène diminue et l'hormone mâle de la testostérone a une emprise plus grande. Avec ce type de perte de cheveux, les racines des cheveux sont trop sensibles à la DHT. Tout d'abord, les vaisseaux sanguins qui alimentent les racines des cheveux en nutriments se rétractent. La phase de croissance capillaire est ainsi raccourcie et la phase de repos allongée. Les nouveaux cheveux repoussent plus fins et tombent également beaucoup plus rapidement.

Alopécie de traction

C'est le type dans lequel l'enlèvement des cheveux ne se produit que par plaques, plus ou moins brusquement et sans altérer le reste des cheveux. L'alopécie de traction peut survenir à la suite d'autres conditions telles qu'une affection coeliaque, le diabète ou l'arthrite, mais apparaît parfois sans aucunes de ces causes. Il peut s'agir également du stress, des effets secondaires de médicaments, une mauvaise alimentation, une thyroïde hyperactive ou sous-active. Cette forme répond généralement bien au traitement médical, permettant la repousse des cheveux.

Les mythes sur l'alopécie des cheveux crepus

Comme il s'agit d'une affection si courante, de nombreux mythes et faux conseils l'entourent.
1. Se laver les cheveux quotidiennement provoque l'alopecie : Ce n'est pas vrai. Le lavage ne provoque pas et n'accélere non plus la perte massive des cheveux.
2. L'utilisation de séchoir, de laques ou de fixateurs produit une traction : ces instruments de coiffures ou soins n'ont pas la capacité de provoquer l'affection.
3. Se laver les cheveux avec un shampoing anti-chute est efficace : Non, il n'existe pas de shampooing pour lutter contre les effets de l'alopécie.
4. Si j'ai les cheveux gris, ils ne tomberont pas : Ça n'a rien à voir.

Comment arrêter la chute de cheveux héréditaire ?

Il existe 3 méthodes éprouvées d'arrêter l'alopécie androgénétique.

Ingrédient actif Minoxidil

À l'origine développé pour traiter l'hypertension artérielle, le Minoxidil a montré par hasard des effets secondaires assez fiables pour la repousse des cheveux. Le principe actif dilate les vaisseaux sanguins et garantit, entre autres, que les racines des cheveux soient mieux approvisionnées en nutriments. Le minoxidil est appliqué sur le cuir chevelu sous forme de mousse ou de teinture.

Principe actif finastéride

Le finastéride, mieux connu sous le nom commercial de Propecia, se prend sous forme de comprimé. La conversion de la testostérone en DHT étant effectuée par une enzyme spécifique, le finastéride agit comme inhibiteur de cette enzyme. Ainsi, la concentration de DHT dans le sang diminue, provoquant la repousse des cheveux.
Cependant, le minoxidil et le finastéride ont un point commun : Si vous arrêtez de les prendre, la chute des cheveux afro progresse à nouveau. Comme mentionné plus haut, seule la greffe "fue" peut avoir des résultats définitifs.